09 50 60 46 99 contact@somemark.fr

Comment améliorer son SEO sur Shopify ? 

Qu’est-ce que le SEO (Search Engine Optimization) ?

Le SEO, aussi appelé « référencement naturel », est un terme utilisé pour désigner les nombreuses techniques permettant d’améliorer la position d’un site dans les résultats de recherche d’un moteur de recherche. Au mieux le site répond aux critères de référencement, au plus il sera présent dans les premiers résultats. 

L’optimisation d’un site sur les moteurs de recherche est cruciale pour être visible lorsqu’un utilisateur tape une requête. Si votre site est bien référencé, il attirera un trafic qui sera susceptible de transformer les prospects en clients. 

Qu’est-ce que Shopify ?

Utilisée par de nombreux commerçants, Shopify est une plateforme qui permet de créer et d’animer des sites de vente contre un abonnement mensuel. Cette boutique en ligne « prête à l’emploi » est utilisée pour vendre des produits physiques. Elle est aussi utile pour les services et les abonnements. Egalement des consultations (consultations en ligne de coach de vie, par exemple), des téléchargements digitaux, des activités, des cours (de sport, par exemple). Puis des services de locations et d’installation, des cartes-cadeaux et des billets de concert. Tout ce panel de possibilités a séduit pas moins de 800 000 utilisateurs. 

Optimiser son référencement

Il y a plusieurs possibilités pour améliorer le référencement de son site e-commerce. Ces techniques peuvent être dans la catégorie “on-site” (les modifications directement sur le site) et le “off-site” (augmenter la notoriété du site de façon “externe”). 

Le ON-SITE

Pour commencer, il faut minutieusement configurer les nombreuses pages que contient la boutique avec les balises : 

  • Les balises ALT : elles concernent les images de votre site. Il s’agit d’un texte alternatif à une image qui ne s’affiche pas correctement. Il est important de renseigner ces balises. Elles améliorent le référencement puisque Google prend en compte leur contenu. 
  • Les balises TITLE : elles sont utilisées pour nommer une page web (c’est le titre qui s’affiche dans la barre de titre du navigateur Web comme Firefox, Chrome, Internet Explorer). Il n’y a qu’une seule balise TITLE par page. Ca permet d’identifier les pages web dans la liste des marque-pages ou identifier la page web dans la liste des résultats des moteurs de recherche (liens de couleur bleue sur lesquels les internautes vont cliquer). Dans le cadre du référencement naturel d’un site, notamment pour l’optimisation des pages web d’un site, les moteurs de recherche prennent en compte le titre défini.
  • Les META DESCRIPTIONS : elles n’améliorent pas forcément votre référencement. Elles seront un facteur déterminant dans le fait que les internautes cliquent, ou non, sur votre lien. Ce sont les descriptions qui donneront envie aux utilisateurs de visiter votre site. Elles doivent donc apparaître comme des publicités. 

Également : vous pouvez augmenter la vitesse de chargement de votre site (un site rapide retient plus qu’un site plus lent à charger). Puis vous pouvez utiliser un thème responsive design (mise en page qui s’adapte aux formats des périphériques comme le téléphone, la tablette ou l’ordinateur).  

Le OFF-SITE

Le principe est simple : plus il y a de sites internet qui parlent de vous, plus vous prenez du poids aux yeux des moteurs de recherche. 

Il faut néanmoins faire attention car cette stratégie marche dans les deux sens : si des sites à mauvaises réputations parlent de vous, en ayant eu des pénalités Google auparavant, ils entachent également votre site.

Les initiatives d’acquisition clients payantes et gratuites

Les initiatives d’acquisition, autrement dit le fait d’attirer de nouveaux clients dans notre entreprise, peuvent prendre deux formes : les payantes (la publicité) et les gratuites (les indicateurs de performance).

La forme payante constitue les différentes publicités proposées pour attirer une nouvelle clientèle. Ces campagnes publicitaires permettent de calculer le retour sur investissement grâce au coût par clic. Souvent diffusées sur les moteurs de recherches et les réseaux sociaux, elles possèdent une option ciblage permettant de toucher une audience qualifiée. Cette audience qualifiée sera donc plus susceptible d’être transformée en client potentiel puisqu’elle correspondra à la cible préalablement définie. 

La forme gratuite constitue les trois indicateurs de performance : le temps-sur-site, les pages par cession et le taux de rebonds. Ils sont également appelés KPI (Key Performance Indicator). 

Le temps-sur-site 

Le temps-sur-site est, comme son nom l’indique, le temps que passe un utilisateur sur le site. Google part du principe que, plus un utilisateur passe du temps sur votre site, plus l’offre est pertinente. Plus l’offre est pertinente, plus son référencement va s’améliorer. 

Pour améliorer le temps-sur-site, plusieurs possibilités s’offrent à vous : 

  • Vous pouvez améliorer le contenu du site : un contenu pertinent est toujours utile pour l’amélioration de son référencement et l’utilisateur reste plus longtemps 
  • Vous pouvez intégrer des vidéos qui ne viennent pas de Youtube : choisissez de créer des vidéos hébergées sur des plateformes comme Wistia qui est réservée aux entreprises
  • Vous pouvez installer une fonctionnalité de suggestion de résultats dans la barre de recherche : l’utilisateur, au fur et à mesure de l’écriture de sa requête, verra des suggestions qui pourraient l’intéresser et se dirigera sur votre site. 

Les pages par session

Les pages par session c’est le nombre moyen de pages consultées par un internaute qui visite le site. 

Pour ça, on peut renforcer le maillage interne en redirigeant les internautes vers des ressources complémentaires (par exemple : un site propose un shampoing à la kératine, il pourrait ensuite diriger l’utilisateur vers un masque à la kératine, un après-shampoing à la kératine, etc..). 

On peut également faire un blog avec du contenu qui apportera de la valeur ajoutée au site et ce, de différentes façons (partager des statistiques ou des études, présenter des tutos…). Cette approche nous positionne en tant qu’expert.  On en revient à ce qui est expliqué au-dessus : l’utilisateur va passer du temps sur le site, Google va estimer qu’il est pertinent et va améliorer son référencement.

Le taux de rebonds 

Le taux de rebonds est le pourcentage d’utilisateurs quittant le site dès la première page. 

Si le taux est élevé, le site n’est pas suffisamment pertinent. Pour contrer ça, il faut inclure les mots clefs de notre concept/entreprise à la première partie du titre de la première page. 

Exemple : je suis un site de vente de plantes de Colombie, il faut que la spécificité se retrouve rapidement sur le site. Il est préférable de noter « bananier de Colombie : 200€ » plutôt que « bananier des pays exotiques : 200€ ». La différence n’est pas incroyable mais elle peut semer le doute et ne pas provoquer d’achat. 

 

Notre agence est spécialisée sur le référencement naturel (SEO) et payant (SEA) pour les e-commerçants. N’hésitez pas à prendre un rendez-vous téléphonique pour nous parler de votre projet.